Prévention des Grossesses Précoces, IST, VIH/SIDA

Campagne de Prévention des  Grossesses Précoces, IST, VIH/SIDA Chez les Jeunes et Adolescents

Problème :

  • 9%  des filles sont déjà sexuellement actives
  • Plus  d’une adolescente sur cinq attrape une grossesse non désirée, 37% de celles-ci  abandonnent l’école
  • 11%  déclarent avoir déjà contracté une IST
  • Plus  une adolescente commence l’activité sexuelle tôt, plus elle s’expose à une  grossesse précoce
  • Retarder  le démarrage des rapports sexuels est un moyen efficace de prévention des  grossesses précoces et du VIH/SIDA

Causes fréquentes des grossesses  précoces :

  • Absence  de dialogue sur la sexualité dans la famille
  • Absence  d’éducation sexuelle dans les établissements
  • Puberté  mal gérée
  • Curiosité,  désir sexuel
  • Naïveté
  • Viol
  • Rapport  sexuel non protégé

Conséquences :

  • Chez la fille : avortements provoqués, stérilité,  mort, abandon par le partenaire, abandon d’école, conflits avec les parents,  responsabilité précoce, mariage ou union libre forcée,  prostitution/alcoolisme/drogue
  • Chez le garçon : risque d’emprisonnement, arrêt des  études, fuite, remords, responsabilité précoce
  • Chez l’enfant : abandon des bébés, manque  d’affection des parents, mauvais entretien de l’enfant, délinquance juvénile,  traumatisme physique et mental, pas d’acte de naissance
  • Dans la famille : endettement, culpabilisation,  conflit, augmentation des charges
  • Sur le plan médical : plus d’une fille sur trois ayant  moins de 20 ans, ont des déchirures pendant l’accouchement, les filles qui  accouchent précocement et régulièrement avec des déchirures sont exposées au  cancer du col de l’utérus, risque de fistules, risque d’attraper les IST/VIH/SIDA
  • Dans la communauté : augmentation du taux  d’analphabétisme chez les filles, délinquance juvénile, augmentation des  enfants de la rue, pauvreté, augmentation du taux de mortalité maternelle et  infantile

Que faire ?

  • Encourager  le dialogue sur la sexualité au sein de la famille et en milieu scolaire
  • Encourager  les jeunes à s’abstenir le plus longtemps possible, car un seul rapport sexuel  peut entrainer beaucoup de problèmes et détruire une vie
  • Sensibiliser  les jeunes sur les risques d’une sexualité précoce et mal gérée
  • Encourager  les jeunes sexuellement actifs à se protéger correctement et systématiquement
  • Faire  le test de dépistage du VIH

Pour plus d’informations, contactez :
Réseau National des Associations de Tantines
BP :  14 606 Yaoundé
Tel :  (237) 22 01 34 73
Tel  : (237) 99 48 71 54 – 75 25 28 85
Fax :  (237) 22 21 91 18
E-mail :  renatantines@yahoo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>